webleads-tracker

Augmenter la productivité des entreprises industrielles

Les innovations technologiques, les attentes de la clientèle et la mondialisation en particulier ont renforcé la nécessité d'une productivité accrue.
On songe notamment à la volatilité des marchés, avec des produits au cycle de vie raccourci, ou aux évolutions techniques très rapides ; le tout avec des clients de plus en plus exigeants.

Au sens formel, la productivité d'une entreprise réfère à sa capacité à convertir des intrants (main-d'œuvre, fournitures, appareils et capital) en biens et services, ou extrants. De nos jours, cette définition n'est toutefois plus limitée au calcul de ratios d'intrants et d'extrants.

De fait, l'augmentation de la productivité signifie d’éliminer les sources d’inefficacité, de se développer et de travailler plus intelligemment.

Il faut garder à l'esprit l'objectif et la vision d'ensemble de l'entreprise et s'assurer que les processus y répondent et ajoutent de la valeur.
Pour répondre à ce défi, les industries doivent mobiliser toutes les parties prenantes de la chaîne de valeur et mettre en oeuvre des processus d’amélioration continue tels que le Lean Manufacturing.

Dans ce domaine, la réussite passe par une approche collaborative qui permettra de planifier et d’optimiser tous les composants de la chaîne logistique, en interne et en externe.

Accroître sa productivité peut également signifier accéder à de nouveaux marchés grâce à de nouveaux produits et services, élargir son marché ou intensifier la recherche et le développement en partageant coûts et ressources.

Le progrès technique, qui est incorporé dans les machines, permet d’accroître l’efficacité du travail et de faire ainsi progresser la productivité.

Toutefois, la contribution du progrès technique semble aujourd'hui plus mince malgré l'importance des nouvelles technologies de l'information et de la communication (NTIC). Cette absence, a priori, d'impact des nouvelles technologies sur la productivité peut s’expliquer par :
  • Des difficultés de mesure : les problèmes de mesure de la productivité viennent de ce que les progrès réalisés de nos jours affectent principalement la qualité et la variété, ce qui les rend bien plus difficiles à évaluer que de simples augmentations de quantité.
  • De même, introduire un ordinateur dans une entreprise ne suffit pas pour améliorer la productivité ; cette introduction doit aussi s'accompagner de changements dans l'organisation du travail et la formation des salariés.
Une population plus instruite et une main d’œuvre plus qualifiée sont plus aptes à intégrer les changements technologiques, à gérer les changements dans l’organisation du travail et à promouvoir le progrès technique. Il en résulte un dynamisme favorable à la productivité globale des facteurs et à terme à la croissance économique.

L'amélioration de la productivité est un processus continu. L’idée est de prendre conscience que la perfection n’est jamais atteinte, mais que chacun, à son niveau, doit essayer de s’en approcher le plus possible : « Réfléchis chaque jour à ce que tu pourrais faire mieux ! ».

Chaque salarié d’une entreprise, utilisant des machines et inclus dans un ou plusieurs processus peut percevoir les potentiels d’amélioration existants et élaborer des solutions créatives. L’amélioration de la productivité n’est pas une fin en soi mais un processus à maintenir constamment en éveil.
4CAD Group est certifié
SAGE PLATINUM PARTNER !